Je n’ai rien contre le réveillon

Cuisine et dépendancemar 26 →  sam 30 jan | Théâtre de Poche |
Ad Libitum

« Je joue donc à moi seul bien des personnages. Dont nul n’est satisfait »
(W. Shakespeare).
 

Il s’agit d’un quatuor d’amis. Ils se font des scènes, jouent avec leur antécédents littéraires et cinématographiques… le cinéma et le théâtre constituant leur imaginaire et leur façon de se retrouver.

Cependant, un des personnages, Jeremy, veut rompre. Cette scène de rupture, il la répètera à l’infini. 

« Je ne croyais pas l’amitié si dangereuse » dit la Marquise dans La seconde surprise de l’amour de Marivaux.

Ce sera amer, parfumé et glamour, nourri de références évidentes ou énigmatiques (de Marguerite Duras à Cindy Sherman en passant par Xavier Dolan), de chansons, de nos histoires d’amitiés démesurées, secrètes, dingues, passionnelles, indélébiles…

 
Comment rompre une amitié à l’amiable ?
 

Je n’ai rien contre le réveillon sera autofictionnel à mort.


Mise en scène, conception Alain Klingler en collaboration avec les interprètes. 
Dramaturgie Alain Klingler, Sophie Rockwell Avec Jeremy Buclon, Hélène Gratet, Jeremy Marchand, Chloé Mons, Christophe Roussel Musique de scène : Etienne Dos-Santos Son Guillaume Novella Lumières Vincent Guyot